Graines de guarana

Le mot guaraná vient du mot guarani guara-ná, qui trouve son origine dans le mot sateré-maué pour la plante, warana, qui signifie en guarani “fruit comme les yeux du peuple”. Ou “les yeux des dieux”

Le guaraná joue un rôle important dans la culture tupi et guarani. Selon un mythe attribué à la tribu des Sateré-Maué, la domestication du guaraná a pour origine le meurtre par une divinité d’un enfant bien-aimé du village. Pour consoler les villageois, un dieu plus bienveillant a arraché l’œil gauche de l’enfant et l’a planté dans la forêt, donnant ainsi naissance à la variété sauvage de guaraná. Le dieu arracha alors l’œil droit de l’enfant et le planta dans le village, donnant ainsi naissance au guarana domestique.

Les Guaranis préparent une tisane en décortiquant, lavant et séchant les graines, puis en les réduisant en poudre fine. La poudre est pétrie en une pâte, puis façonnée en cylindres. Ce produit est connu sous le nom de pain guaraná, qui est râpé puis plongé dans l’eau chaude avec du sucre.

Cette plante a été introduite auprès des colonisateurs européens et en Europe au XVIe siècle par Felip Betendorf, Oviedo, Hernández, Cobo et d’autres chroniqueurs espagnols. En 1958, le guaraná était commercialisé.

$0.20

En stock

Informations complémentaires

Vendor

Les herbes d'Herbie

Informations complémentaires

Vendor

Les herbes d'Herbie